Blog à vocation informative, à l'atmosphère parfois militantiste.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires et états d'âme.

27.9.08

Une humanité kamikaze

Extrait du spécial «éducation à l'écologie» de Biosphere-Hebdo :


«Suicide écologique :


En détruisant notre écosystème (forêts, terres arables, système hydraulique….), en prélevant au-dessus de ce que le milieu naturel est capable de fournir, la chute de notre civilisation thermo-industrielle peut être très rapide d’autant plus que les interdépendances entre nos différents réseaux d’approvisionnement accroissent notre vulnérabilité. Alors comment comprendre que nous acceptons de courir au suicide par nos propres agissements sans réagir? 


D’abord les signes de la menace sont interprétés selon des critères très variables, il y en a même qui contestent le réchauffement climatique d’origine anthropique. Ces menaces sont d’ailleurs souvent invisibles, on ne voit pas la teneur de l’air en gaz carbonique. Même saint Thomas ne pouvait croire que ce qu’il voyait. Ensuite, quand la menace est bien analysée par les scientifiques (effet de serre, perte de biodiversité, réduction des ressources halieutiques…), encore faut-il que les politiques se saisissent du problème. Mais les élus font comme leurs citoyens, ils ne pensent qu’à  court terme et à leur prochain mandat électoral. Le débat démocratique demande du temps, la diplomatie a un rythme lent qui n’est plus à la mesure des enjeux écologiques. Enfin le maintien des privilèges des uns, de la consommation de masse des peuples riches et le désir de tous d’accéder à la marchandisation de l’existence fait en sorte que le changement de mode de vie ne peut être accepté que par une infime minorité de la population. 


Pour le moment les humains restent insensibles aux souffrances de la Biosphère, ne prêtant attention qu’à leurs propres souffrances ou aux plaisirs des jeux, olympique ou non. Il nous reste à bâtir une nouvelle éthique pour affronter la crise ultime. La conscience de notre propre intérêt et de celui des générations futures pourrait libérer notre pensée et notre action face au déterminisme environnemental.»



«On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré»

Albert Einstein


Se faciliter la vie, c'est mettre en péril celle de l'humanité. La société consumériste se préoccupe de son confort et ne veut surtout pas réfléchir aux conséquences de sa conduite. Les slogans à saveur écologique lui suffisent à ignorer les malheurs du monde. Mais à ne pas vouloir penser, elle se condamne elle-même. Je me dis tout de même qu'il faut être doté d'un profond égoisme ou d'une ignorance incommensurable pour adopter un tel comportement suicidaire.


3 commentaires:

pnativ14 a dit…

Les DIREN, c'est quoi?
Les directions régional de l'environnement. !!!Environnement?!!!
Donc en Normandie, !!!NORMALEMENT!!! il y a des gens dans des bureaux qui réagissent quant il y a des pollutions?
Et d'autre qui sont sur le terrain pour faire des contrôles?
Haaaaa Booon?! Et ça alors.
http://cabourgeais.ifrance.com/

Ou tapez cabourgeais sur le net (une page sur la Normandie)
C'est pourtant en Normandie, c'est dans une !!!soit-disant!!! ZNIEFF
Donc, si je ne me trompe pas, tous ça, c'est du pipo.
Les ZNIEFF ne sert à absolument RIEN sauf à faire des décharges à ciel ouvert
Les DIREN sont totalement, complètement inutiles.
En voilà d'autre http://varaville.ifrance.com/
http://normandie-pollution.ifrance.com/ 4 ans que cela dure.
Que font tous ces gens qui parlent environnement? DRIRE, DIREN, ADEME, AESN, ARENE,
EPE, MEDAD, etc. Etc. Etc.
RIEN, du PIPO voilà, ça cause, ça fait des plans sur la planète (qui en a ras-le-bol elle).
Mais concrètement RIEN, quant on voit une ZNIEFF se remplir de merde et que personne ne se sent concerné je dis BRAVO. Que l'on arrose des plantes protégées avec de l'huile de vidange, je dis BRAVO. Faite respecter les lois les plus élémentaires sur l'environnement, APRES, vous pourrez taxer les gobelets en plastiques. Car votre grenelle c'est n'importe quoi quant on vois ces photos.
Savez vous comment l'état règle ce problème? En mettant celui qui dénonce cette pollution au tribunal. Elle est devenue belle la France!
Nativelle P.

Sophie a dit…

Bonjour pnativ,
Je viens de poster un message "L'environnement, condamné par l'indifférence générale"suite à votre commentaire.
J'ai découvert votre digne combat ignoré de tous et je ne sais quoi vous dire car mon expérience ici, au Costa Rica, est identique. L'indifférence générale nous fait souvent baisser les bras mais, heureusement, nos convictions nous rattrapent vite.
J'espère que l'environnement ne vient pas de perdre un allié (il en a déjà bien peu) et que vous retrouverez vite le courage de défier ce monde imbécile.
Sophie

vasquez a dit…

L'homme detruit la nature est il se detruit lui meme.
Pourquoi ne pas se baser sur une economie durable et propre.
http://environnement-world.blogspot.com